Archives par mot-clé : Jean Teulé

Déferlante d’échos dans la savane montfortaise…

Voici venir un gros arrivage à la librairie : les deux premières époques quasi-complètes de la revue de BD « L’Écho des Savanes ».

BD01270GLe premier numéro paraît à l’été 1972, et c’est le choc. La BD était sage, plutôt destinée aux enfants, avec des traits biens faits. Elle devient provocante, scandaleuse, impudique (voire obscène, et en tout cas très sexuelle). Bref : ADULTE !

BD01272GFondée par Brétécher, Gotlib et Mandryka, elle ne publiera, dans les premiers temps, que des BDs de ces trois artistes-là.  Trimestrielle au début, elle se fait bimestrielle (au n°11) puis mensuelle (au n°16)… Il faut donc plus de BDs, et donc plus de dessinateurs ! D’autant que Gotlib et Brétécher partent dès le n°11 !

BD01275Arrivent alors au sommaire des BDs d’Yves Got, de Lob, de Moebius, de Pétillon, de Pichard, de Solé, et sont traduites des oeuvres de Crumb et de Wood.

BD01279GLa ligne éditoriale bouge, Mandryka part, et malgré l’arrivée de sang neuf (comme Jean Teulé, Martin Veyron, Vuillemin…), la revue arrête de paraître en 1982 (avec son n°84).

BD01258GSuite au dépôt de bilan des Éditions du Fromage (l’éditeur de « L’Écho des savanes »), c’est Albin Michel qui va racheter l’ensemble du fonds… et donc également la revue.

Augmentant la part du contenu rédactionnel, ils vont faire appel à de nouveaux noms pour la partie BD du magazine (la plupart des auteurs originels s’étant fait la malle chez d’autres éditeurs) C’est l’arrivée de van den Boogaard, Dimitri, Gillon, Liberatore, Magnus, Manara

BD01241GLa ligne éditoriale vire vers une sorte de magazine de société très fortement obsédé par le sexe… L’un de leurs faits-d’arme, d’ailleurs, est d’avoir publié la pré-originale de la BD de Manara « Le Déclic ».

BD01238GLe lot que la librairie vient d’acheter couvre toute la première époque, dès le n°1 de 1972, et s’arrête aux portes de 2004 (la revue s’arrêtera sous sa deuxième forme en décembre 2006, pour renaître en avril 2008, sous la direction des éditions Glénat).

Voila donc un ensemble qui court sur plus de 30 ans, et qui éclaire l’arrivée de l’âge adulte dans l’histoire de la BD en France !