Archives par mot-clé : Enfantina

Les éditions « Chardon bleu » et leur collection pour la jeunesse

Pour la librairie, je viens d’acheter trois volumes de la collection « Grands caractères » des éditions « Chardon bleu », une collection qui semble vraiment peu courante…

CB-tolkienCette maison d’édition lyonnaise  a publié, au milieu des années 80, un ensemble d’ouvrages brochés (13,7 x 18,5 cm), avec de très jolies illustrations. Restée relativement confidentielle, cette collection proposait pourtant de très bon textes, une belle maquette, et des illustrations de qualité.

CB-pohonJ’ai pu établir la liste des volumes parus jusqu’en 1986 (grâce aux listes se trouvant à la fin de chaque volume !) La voici :

  • Michel TOURNIER : « Vendredi ou la vie sauvage » (ill. François Crozat)
  • Arthur CONAN DOYLE : « La Ceinture empoisonnée » (ill. Jean Claverie et Olivier Poncer)
  • John FLANDERS : « Le Monstre de Borough » (ill. Philippe Pauzin)
  • Gianni RODARI : « La Tarte volante » (ill. Florence Garcier)
  • Italo CALVINO : « Romarine » (ill. Maurice Garnier)
  • Jean OLLIVIER : « Récits des mers du Sud » (ill. Jean Cane)
  • Irène FRAIN LE POHON : « Conte du sel et de la lune » (ill. Sylvie Fayolle)
  • George SAND : « Les Ailes de courage » (ill. Alain Durbec)
  • Olivier LÉCRIVAIN : « Blues pour Marco » (ill. Isabelle Rifaux)
  • Fredric BROWN : « Une étoile m’a dit » (ill. Maurice Garnier)
  • J. R. R. TOLKIEN : « Le fermier Gilles de Ham » (ill. Philippe Pauzin)
  • Jack LONDON : « Souvenirs et aventures au pays de l’or » (ill. Mariette Guigal)
  • George SAND : « Le Chêne parlant » (ill. Alain Durbec)
  • Yves PINGUILLY : « Le coeur qui pique les yeux » (ill. Claire Nadaud)
  • Philippe RENARD : « Plume Blanche l’indienne » (ill. Patrick Deschamps)
  • J. R. R. TOLKIEN : « Smith de Grand Wootton » (ill. Philippe Pauzin)

CB-brownSi vous possédez d’autres volumes, dites le moi. Ou, mieux, venez en discuter avec nous sur le forum BDFI !

Rapeño et ses Animaux Domestiques

On connaît peu de choses sur la vie d’Armand Rapeño : juste qu’il naquit dans la seconde moitié du XIXe, et mourut dans dans la première moitié du XXe !

0-01Ce que l’on sait, en tout cas, c’est qu’il fut un illustrateur particulièrement moderne, qui produisit des cartes postales, des affiches… et des livres pour enfants !

0-02À la librairie, on vient tout juste de rentrer l’un de ses magnifiques albums : « Animaux Domestiques ». La poule, le chat et le chien y croisent le cheval, l’âne, la vache, la chèvre ou le canard, sans oublier l’oie, le lapin et le cochon !

0-03À chaque fois, une double page, avec l’illustration en couleurs, sur fond bistre, et deux espaces de textes (également de notre artiste !), l’un à gauche, dans un cartouche, l’autre en bas de la seconde page. ET chaque composition est d’une réelle modernité !

0-04Tant que nous le possédons, passez donc voir l’album à la librairie !

Agnès Rosenstiehl !!!

Pour moi, l’art d’Agnès Rosenstiehl est indissociable de cette petite chanson lancinante que j’entendais, enfant… « Mimi Cracra l’eau elle aime ça… l’eau moi j’adore ça ça dégringole et je rigole »…

EF00703MMais Agnès Rosenstiehl, plus qu’une manière de dessiner, c’est un univers et une patte inimitable.

L00060CAElle s’est frotté à tous les grands classiques : abécédaires, petites encyclopédies, petites histoires, et toujours avec une joie et une vision légère et amusée.

L00085BECitions le Larousse des tout-petits, et tous ses volumes sur les noms, verbes, adverbes, adjectifs…

EF00731M   EF00732M

Citons ses abécédaires aussi (« L’Alphabet fou« , quel chef-d’oeuvre !)

Bref, plongez dans ses dessins, et allez jouer dans son univers !

 

C’est toi le chat ! :-D

Il y a une collection pour enfants, publiée dans les années 70-80, que j’aime particulièrement : c’est la Bibliothèque du Chat Perché, chez Flammarion.

L00044CGCette collection proposait les grands classiques de la littérature enfantine, parfois pour la toute première fois !

EF00241PDans ces petits ouvrages cartonnés, à peine plus grands qu’un poche, les textes étaient souvent accompagnés des illustrations originales. Parfois, il s’agissait de compositions totalement nouvelles, créées pour la collection.

EF00696PParmi les textes connus publiés par elle, on trouve en premier lieu les 8 volumes de La Petite Maison dans la Prairie, de Laura Ingalls Wilder :

  1. La petite maison dans la prairie
  2. Au bord du ruisseau
  3. Sur les rives du lac
  4. Un enfant de la terre
  5. Un hiver sans fin
  6. La petite ville dans la prairie
  7. Ces heureuses années
  8. Les jeunes mariés

EF000475PMais on trouve aussi un bon nombre de textes réellement magnifiques. Voici la liste que j’ai pu établir (et qui est bien entendu perfectible !) :

  • Peter Pan (J. M. Barrie)
  • Le Magicien d’Oz (L. Frank Baum)
  • Le Merveilleux Pays d’Oz (L. Frank Baum)
  • Ozma, la princesse d’Oz (L. Frank Baum)
  • Les Aventures de Paddington (Michael Bond) (4 volumes)
  • Malataverne (Bernard Clavel)
  • Le Blé en Herbe (Colette)
  • Les Aventures de Pinocchio (Collodi)
  • L’Invasion jaune (Capitaine Danrit) (3 volumes)
  • Les Yeux de la forêt (Florence Engel Randall)
  • Première de cordée (Frison-Roche)
  • La Grande crevasse (Frison-Roche)
  • La Dernière Harde (Maurice Genevoix)
  • Le Jardin secret (Frances Hodgson Burnett)
  • L’armoire magique (Narnia) (C. S. Lewis)
  • Le Prince Caspian (Narnia) (C. S. Lewis)
  • Histoire du Docteur Dolittle (Hugh Lofting)
  • La Poste du Docteur Dolittle (Hugh Lofting)
  • Les Voyages du Docteur Dolittle (Hugh Lofting)
  • Winnetou, l’homme de la prairie (Karl May) (4 volumes)
  • La Maison de l’ours Winnie (A. A. Milne)
  • Poil de carotte (Jules Renard)
  • Kerlouan, marin du roi (Loïc du Rostu) (2 volumes)
  • Vendredi ou la vie sauvage (Michel Tournier)
  • Moineau, la petite libraire (T. Trilby)
  • Dadou, gosse de Paris (T. Trilby)
  • La Neige en deuil (Henri Troyat)
  • Viou (Henri Troyat)
  • Philipps le Portugais (Kenneth Ulyatt) (1 seul volume ?)
  • Papa-Longue-Jambes (Jean Webster)

L00068CDÀ noter également que la collection va connaître quelques déclinaisons en grand format, explorant une veine plus documentaire.

EF00572GElle s’éteindra dans le courant des années 80.

Les Albums Dodo… ou retour à ma tendre enfance !

Au plus profond de mes souvenirs, dans ces tous premiers temps où on me lisait des histoires, il y a ces albums Dodo, des éditons des Deux Coqs d’Or

EF00658GDès que je rentre un exemplaire de cette collection, je me sens comme chez moi. Vous savez, ce sentiment de revenir là où tout à commencé…

L00054AGLa collection compte une cinquantaine de titres, édités vers la fin des années 60 et le début des années 70. Ce sont des albums agrafés (de 23,5 x 25,5 cm), qui font 12 pages, sur du papier fort, et leur couverture est pelliculée.

L00053AGLes illustrateurs sont tous de très grands noms du milieux : Garth Williams, Gerda Muller, Richard Scarry, Giannini, Paul Durand

EF00655GAvec la jolie pile qui vient d’arriver à la librairie, et après un petit tour sur internet, voici donc un essai de liste la plus à jour possible 😉

  • Pomme et Piffe (n°1)
  • Tout petits animaux (n°2)
  • Allons voir nos amis (n°3)
  • Petit Lapin mon ami (n°4)
  • Le chaton et le lion (n°5)
  • La clé magique (n°6)
  • Trois chatons polissons (n°7)
  • La petit chien fantaisiste (n°8)
  • Boum-Boum le biquet (n°9)
  • Pic-Pic et Peluche apprennent à compter (n°10)
  • Le déjeuner des animaux (n°11)
  • Petit Lapin dans les choux (n°13)
  • Pomme et Piffe à la plage (n°14)
  • Le gros ours brun (n°15)
  • Mes animaux préférés (n°16)
  • Le malin Petit Lapin (n°17)
  • Patapouf l’ourson (n°18)
  • La fête du printemps (n°19)
  • Le petit lion à lunettes (n°20)
  • Que dit Petit Poussin ? (n°21)
  • Pomme et Piffe font de la peinture (n°22)
  • La maison de Monsieur Lapin (n°23)
  • Noisette l’écureuil (n°24)
  • Pomme et Piffe à la montagne (n°25)
  • Petit Lapin dans les neiges (n°26)
  • Tricotine en promenade (n°27)
  • Pomme et Piffe à l’école (n°28)
  • Petit Lion au bord de la mer (n°31)
  • Bon voyage Petit Lion (n°33)
  • Carline la marmotte (n°36)
  • Boum-Boum le biquet saltimbanque (n°38)
  • Carline joue à cache-cache (n°39)
  • Noisette et le chat caoutchouc (n°41)
  • Le goûter de Carline la marmotte (n°42)
  • Petit Lion chez l’oncle Hippopotame (n°47)

L00056AGEt j’ai également trouvé quelques titres, dont je ne connais pas encore le numéro d’ordre (d’ailleurs, si vous, lecteur, pouvez compléter mes informations, n’hésitez pas à m’envoyer un message !)

  • Boum-Boum le biquet voyage
  • Boum-Boum le biquet chasseur de renard
  • Boum-Boum le biquet et le canard Croquemiton
  • Carline la marmotte et le renard
  • Joyeux anniversaire Petit Lion
  • Le caneton étourdi
  • Les jeux de Carline la marmotte
  • Noisette l’écureuil et ses amis
  • Noisette l’écureuil explorateur
  • Noisette l’écureuil s’échappe
  • Petit Lapin en visite
  • Petit Lapin et le chien Polichinelle

L00058AF

La Croisière des enfants, d’André Hellé

André Hellé (de son vrai nom André Laclôtre, 1871-1945) a été l’un des artistes les plus novateurs de son temps. Son trait épuré, ses aplats de couleurs, en font un artiste profondément moderne.

EF00464G-bReconnu dès le début de ses créations, il fera dire de lui : « On cherchait en vain à [l’]art audacieux [des livres pour enfants] un ancêtre à travers la longue et noble lignée des illustrateurs du XIXe siècle. Andre Hellé c’était tout neuf. (…) Dédaignant les détails, Hellé avait saisi le rythme caché et il le traduisait avec une apparente naïveté. (…) Avec lui le mouvement moderne de peinture est entré dans l’illustration du livre pour enfants » (Claire Huchet Bishop, dans la French Review, en 1936)

EF00464G_2EF00464G_3La librairie est heureuse de proposer à la vente un ouvrage magnifique de cet artiste, cette « Croisière des enfants », dans un vraiment bel état.

Ce livre, comme beaucoup d’autres, est présenté dans notre deuxième liste thématique, consacré à une sélection d’enfantina (ancien comme moderne), de BD et de beaux livres… Vous pouvez télécharger ladite liste ici :

EnfantinaDes exemplaires papier de la liste sont disponibles en librairie (ou sur demande par mail).

Calendrier de l’Avent de la librairie, Jour 24 : Un Hiver dans la vallée de Moumine, de Tove Jansson

Pour la dernière notule du calendrier de l’Avent de cette année, une pépite !

moumineMoumine, avec son papa et sa maman, sont des trolls. Ils vivent dans la vallée de Moumine. Et Moumine a de nombreux amis : le Renaclérican, Snif, la demoiselle Snork

En hiver, ils hibernent. Sauf que cet hiver-ci, Moumine s’est réveillé ! Et il n’arrive plus à se rendormir !

Le voila perdu dans cette grande maison, avec dehors, tout ce qu’il ne connaît pas : la neige, le froid, et ces êtres inconnus qui ne vivent ici qu’en hiver…

J’ai découvert la série des Moumines sur le tard, à cause d’un article (si je me souviens bien, de David Calvo) dans le Panorama de la fantasy publié aux Moutons électriques. Et depuis, j’attends une chose avec impatience : que ma fille soit un peu plus grande afin de pouvoir lui lire les aventures de Moumine le Troll !

Calendrier de l’Avent de la librairie, Jour 21 : Marmouset et les animaux du jardin

Marmouset fait vraiment partie de mon imaginaire enfantin. Ce petit garçon, à l’immuable salopette orange ornée d’une grosse pomme, a bercé mon enfance de lecteur. Et à chaque fois qu’un volume de ses aventures arrive dans la librairie, c’est toujours pour moi un retour en amnésie.

marmousetLe graphisme si particulier (et très seventies, cela va de soi) de Dina-Kathelyn Tourneur ancre le personnage dans une époque bien précise de ma vie.

À ma connaissance, elle réalisa quatre séries d’albums pour son petit héros. Petite bibliographie :

Le corps de Marmouset (8 volumes)

  • L’oreille de Marmouset
  • La bouche de Marmouset
  • Les cheveux de Marmouset
  • La main de Marmouset
  • Le pied de Marmouset
  • Le nez de Marmouset
  • Le nombril de Marmouset
  • L’oeil de Marmouset

Les grandes actions de Marmouset (9 volumes)

  • Marmouset plante une graine
  • Marmouset soigne une tourterelle
  • Marmouset part en exploration
  • Marmouset dessine sa maman
  • Marmouset monte au grenier
  • Marmouset chipe une pomme
  • Marmouset a perdu son chien
  • Marmouset entre à l’école
  • Marmouset compte de un à dix

Marmouset et la vie (3 volumes)

  • Vive la mariée !
  • Bonjour petite Sylvie
  • Au revoir oncle François

Marmouset et les autres (5 volumes)

  • Marmouset et Makumba
  • Marmouset et Citronnelle
  • Marmouset, Cerise et Cerisette
  • Marmouset et Valentin
  • Marmouset et Nicolas

Il faut noter aussi que Casterman a publié des albums dans la série « Je lis, je découvre, je joue » avec Marmouset comme héros. Nous en connaissons quatre :

  • Le Chevalier des abeilles
  • Le troisième agneau
  • Les chatons de Moune
  • La Surprise de la poule grise

Et enfin, Carta Mundi avait consacré des jeux de 7 familles à Marmouset. Là aussi, nous en connaissons quatre :

  • Marmouset et les animaux du jardin
  • Marmouset et les plantes du jardin
  • Marmouset découvre les métiers
  • Marmouset visite les pays

C’est tout un univers qui a bercé mon enfance, Et la vôtre ?

Calendrier de l’Avent de la librairie, Jour 15 : Des Loups dans les murs, de Neil Gaiman et Dave McKean

Ma première rencontre avec l’oeuvre de Neil Gaiman a été un comic-book qui a réellement marqué ma vie de lecteur.

J’étais, plus jeune, un lecteur assidu de Strange, Titans et autres publications Lug… Puis, les années passant, je me détournais un peu de ces mensuels qui avaient bercé mes jeunes années.

Arrivant à la fac, sur Lille, j’appris l’existence d’une librairie de comics en langue anglaise. Dangereuses Visions. La référence à Harlan Ellison acheva de me convaincre : j’y allais directement en sortant de cours.

Et là, je pris un fascicule au hasard, parce que le titre m’attirait : « Death, The High Cost Of Living ». Ce fut la première lecture que je fis d’une oeuvre de Neil Gaiman. Et quelle rencontre ! La série était en 3 fascicules, et paraissait tous les mois… Mais je ne pouvais pas attendre un mois ! Je me rabattais donc sur d’autres comics, du même scénariste : la série Sandman, dont certaines couvertures étaient de Dave McKean

loupsmursLe sort en était jeté.

Désormais, je guette avec toujours le même grand plaisir les oeuvres de l’un et de l’autre, voire des deux réunis. Et quand ces auteurs nous offre des contes pour enfants, ils les font forcément différents et fascinants !

Laissez-vous vous aussi envouter par ce travail graphique magique et ces scénarii précis et fantastiques…