Archives par mot-clé : Enfantina

La Croisière des enfants, d’André Hellé

André Hellé (de son vrai nom André Laclôtre, 1871-1945) a été l’un des artistes les plus novateurs de son temps. Son trait épuré, ses aplats de couleurs, en font un artiste profondément moderne.

EF00464G-bReconnu dès le début de ses créations, il fera dire de lui : « On cherchait en vain à [l’]art audacieux [des livres pour enfants] un ancêtre à travers la longue et noble lignée des illustrateurs du XIXe siècle. Andre Hellé c’était tout neuf. (…) Dédaignant les détails, Hellé avait saisi le rythme caché et il le traduisait avec une apparente naïveté. (…) Avec lui le mouvement moderne de peinture est entré dans l’illustration du livre pour enfants » (Claire Huchet Bishop, dans la French Review, en 1936)

EF00464G_2EF00464G_3La librairie est heureuse de proposer à la vente un ouvrage magnifique de cet artiste, cette « Croisière des enfants », dans un vraiment bel état.

Ce livre, comme beaucoup d’autres, est présenté dans notre deuxième liste thématique, consacré à une sélection d’enfantina (ancien comme moderne), de BD et de beaux livres… Vous pouvez télécharger ladite liste ici :

EnfantinaDes exemplaires papier de la liste sont disponibles en librairie (ou sur demande par mail).

Calendrier de l’Avent de la librairie, Jour 24 : Un Hiver dans la vallée de Moumine, de Tove Jansson

Pour la dernière notule du calendrier de l’Avent de cette année, une pépite !

moumineMoumine, avec son papa et sa maman, sont des trolls. Ils vivent dans la vallée de Moumine. Et Moumine a de nombreux amis : le Renaclérican, Snif, la demoiselle Snork

En hiver, ils hibernent. Sauf que cet hiver-ci, Moumine s’est réveillé ! Et il n’arrive plus à se rendormir !

Le voila perdu dans cette grande maison, avec dehors, tout ce qu’il ne connaît pas : la neige, le froid, et ces êtres inconnus qui ne vivent ici qu’en hiver…

J’ai découvert la série des Moumines sur le tard, à cause d’un article (si je me souviens bien, de David Calvo) dans le Panorama de la fantasy publié aux Moutons électriques. Et depuis, j’attends une chose avec impatience : que ma fille soit un peu plus grande afin de pouvoir lui lire les aventures de Moumine le Troll !

Calendrier de l’Avent de la librairie, Jour 21 : Marmouset et les animaux du jardin

Marmouset fait vraiment partie de mon imaginaire enfantin. Ce petit garçon, à l’immuable salopette orange ornée d’une grosse pomme, a bercé mon enfance de lecteur. Et à chaque fois qu’un volume de ses aventures arrive dans la librairie, c’est toujours pour moi un retour en amnésie.

marmousetLe graphisme si particulier (et très seventies, cela va de soi) de Dina-Kathelyn Tourneur ancre le personnage dans une époque bien précise de ma vie.

À ma connaissance, elle réalisa quatre séries d’albums pour son petit héros. Petite bibliographie :

Le corps de Marmouset (8 volumes)

  • L’oreille de Marmouset
  • La bouche de Marmouset
  • Les cheveux de Marmouset
  • La main de Marmouset
  • Le pied de Marmouset
  • Le nez de Marmouset
  • Le nombril de Marmouset
  • L’oeil de Marmouset

Les grandes actions de Marmouset (9 volumes)

  • Marmouset plante une graine
  • Marmouset soigne une tourterelle
  • Marmouset part en exploration
  • Marmouset dessine sa maman
  • Marmouset monte au grenier
  • Marmouset chipe une pomme
  • Marmouset a perdu son chien
  • Marmouset entre à l’école
  • Marmouset compte de un à dix

Marmouset et la vie (3 volumes)

  • Vive la mariée !
  • Bonjour petite Sylvie
  • Au revoir oncle François

Marmouset et les autres (5 volumes)

  • Marmouset et Makumba
  • Marmouset et Citronnelle
  • Marmouset, Cerise et Cerisette
  • Marmouset et Valentin
  • Marmouset et Nicolas

Il faut noter aussi que Casterman a publié des albums dans la série « Je lis, je découvre, je joue » avec Marmouset comme héros. Nous en connaissons quatre :

  • Le Chevalier des abeilles
  • Le troisième agneau
  • Les chatons de Moune
  • La Surprise de la poule grise

Et enfin, Carta Mundi avait consacré des jeux de 7 familles à Marmouset. Là aussi, nous en connaissons quatre :

  • Marmouset et les animaux du jardin
  • Marmouset et les plantes du jardin
  • Marmouset découvre les métiers
  • Marmouset visite les pays

C’est tout un univers qui a bercé mon enfance, Et la vôtre ?

Calendrier de l’Avent de la librairie, Jour 15 : Des Loups dans les murs, de Neil Gaiman et Dave McKean

Ma première rencontre avec l’oeuvre de Neil Gaiman a été un comic-book qui a réellement marqué ma vie de lecteur.

J’étais, plus jeune, un lecteur assidu de Strange, Titans et autres publications Lug… Puis, les années passant, je me détournais un peu de ces mensuels qui avaient bercé mes jeunes années.

Arrivant à la fac, sur Lille, j’appris l’existence d’une librairie de comics en langue anglaise. Dangereuses Visions. La référence à Harlan Ellison acheva de me convaincre : j’y allais directement en sortant de cours.

Et là, je pris un fascicule au hasard, parce que le titre m’attirait : « Death, The High Cost Of Living ». Ce fut la première lecture que je fis d’une oeuvre de Neil Gaiman. Et quelle rencontre ! La série était en 3 fascicules, et paraissait tous les mois… Mais je ne pouvais pas attendre un mois ! Je me rabattais donc sur d’autres comics, du même scénariste : la série Sandman, dont certaines couvertures étaient de Dave McKean

loupsmursLe sort en était jeté.

Désormais, je guette avec toujours le même grand plaisir les oeuvres de l’un et de l’autre, voire des deux réunis. Et quand ces auteurs nous offre des contes pour enfants, ils les font forcément différents et fascinants !

Laissez-vous vous aussi envouter par ce travail graphique magique et ces scénarii précis et fantastiques…

Calendrier de l’Avent de la librairie, Jour 1 : Alice racontée aux petits enfants, illustré par Chiarra Carrer

Chiarra Carrer est une illustratrice italienne qui possède un monde bien à elle. Sa série des lutins (des lettres, des chiffres, des couleurs…) avait donné le ton. Là voila maintenant qui se frotte à Lewis Carroll et à son Alice

CouvertureElle y utilise, comme à son habitude, la photo, les dessins, la gravure, et bien d’autres techique (son travail me fait furieusement penser à celui du grand Dave McKean).

Ça lui permet de créer, pour le monde psychotropique du Pays des Merveilles, une atmosphère fascinante, tellement en phase avec la vision de l’auteur.

Une page de l'albumSimplement à découvrir d’urgence…

Le site de Chiarra Carrer est ici : http://www.chiaracarrer.com/