Archives par mot-clé : Édouard Peisson

Le Livre Moderne Illustré

Personnellement, j’adore cette collection populaire, « Le Livre Moderne Illustré« , publiée par Ferenczi.

LT00512MDerrière sa couverture générique (une xylogravure très art déco, avec motifs animaliers et floraux, dont la couleur changeait à chaque volume) l’éditeur proposait, « tirés sur un papier de luxe » (de l’alfa) des romans contemporains (dont certains en Édition Originale !).

LT00514MChaque volume était illustré de gravures sur bois originales, dont certaines signées par les grands noms de l’époque : Gio Colucci, André Dignimont, Louis-Joseph Soulas… Il y avait des têtes de chapitre, des culs-de-lampe, des gravures en pleine page…

LT00506MDurant la vie de cette collection (interrompue par la Guerre, les occupants nazis ayant mis sous séquestre les biens de la maison d’édition en 1941), tous les écrivains de l’époque y ont vu au moins un de leur roman publié. Citons, par exemple : Marcel Aymé, Pierre Benoit, Francis Carco, Louis-Ferdinand Céline, Gabriel Chevallier, Colette, Georges Duhamel, Joseph Kessel, François Mauriac, André Maurois, Paul Morand, Francis de Miomandre, Édouard Peisson, Rachilde, Raymond RadiguetJ.-H. Rosny Aîné, Stefan Zweig, et tellement d’autres !

LT00515MUne magnifique photographie de la littérature et de l’art d’une époque !

Un écrivain de la mer : Édouard Peisson

Joli arrivage dans les câles de la librairie que ce bel ensemble de romans d’Édouard Peisson !

Peisson-1Édouard Peisson (Marseille 1896 / Ventabren 1963) est un écrivain trop peu connu du grand public. Bénéficiant d’une aura certaine chez les lecteurs d’aventures maritimes, il est quasiment inconnu du grand public (seuls quelques romans sont encore disponibles, malgré le grand nombre de romans écrits, et malgré « Le Voyage d’Edgar », qui fut le livre de lecture de toute une génération d’écoliers !).

20171212_112239Des promenades faites sur le Vieux-Port, avec son père et son grand-père, il gardera une véritable envie de mer. Dès qu’il le peut (à 18 ans), il s’embarque et commence sa carrière de marin de commerce.

20171212_112251Mais en 1923, c’est la crise dans le métier, et Édouard Peisson se retrouve débarqué. Il ne naviguera plus jamais. Il se lance alors dans une carrière d’écrivain, afin de retrouver (et de transmettre) ses sensations maritimes. Peu à peu, il se fait un nom dans le milieu, consacrant, chose rare, la quasi entièreté de son oeuvre à la marine marchande.

20171212_112316Ses personnages, forts et humains, racontent leur vie à bord des bateaux. Dans un style direct, sombre, presque sec, il mène ses livres comme on mène un navire : à bon port ! Son style dépouillé, cherchant toujours à ne dire que l’essentiel, reste l’une des grandes marques de fabrique de cet écrivain que l’on a parfois comparé à Joseph Conrad.

20171212_112304La librairie vient donc de rentrer une quinzaine de ses romans, tous chez Grasset, et tous dans un bel état.

Dans les jours qui viennent, ils arriveront à la vente ! Surveillez donc par ici. Et bon voyage !