Tous les articles par maptitelibrairie.fr

Un écrivain de la mer : Édouard Peisson

Joli arrivage dans les câles de la librairie que ce bel ensemble de romans d’Édouard Peisson !

Peisson-1Édouard Peisson (Marseille 1896 / Ventabren 1963) est un écrivain trop peu connu du grand public. Bénéficiant d’une aura certaine chez les lecteurs d’aventures maritimes, il est quasiment inconnu du grand public (seuls quelques romans sont encore disponibles, malgré le grand nombre de romans écrits, et malgré « Le Voyage d’Edgar », qui fut le livre de lecture de toute une génération d’écoliers !).

20171212_112239Des promenades faites sur le Vieux-Port, avec son père et son grand-père, il gardera une véritable envie de mer. Dès qu’il le peut (à 18 ans), il s’embarque et commence sa carrière de marin de commerce.

20171212_112251Mais en 1923, c’est la crise dans le métier, et Édouard Peisson se retrouve débarqué. Il ne naviguera plus jamais. Il se lance alors dans une carrière d’écrivain, afin de retrouver (et de transmettre) ses sensations maritimes. Peu à peu, il se fait un nom dans le milieu, consacrant, chose rare, la quasi entièreté de son oeuvre à la marine marchande.

20171212_112316Ses personnages, forts et humains, racontent leur vie à bord des bateaux. Dans un style direct, sombre, presque sec, il mène ses livres comme on mène un navire : à bon port ! Son style dépouillé, cherchant toujours à ne dire que l’essentiel, reste l’une des grandes marques de fabrique de cet écrivain que l’on a parfois comparé à Joseph Conrad.

20171212_112304La librairie vient donc de rentrer une quinzaine de ses romans, tous chez Grasset, et tous dans un bel état.

Dans les jours qui viennent, ils arriveront à la vente ! Surveillez donc par ici. Et bon voyage !

Gagnez des cadeaux en achetant des livres !

Depuis quelques jours, La Poste a réémis les timbres à gratter pour les voeux de fin d’année.

Le principe est simple : lorsque vous le recevez, vous grattez le timbre pour découvrir un code, et vous rentrez ce code sur le site de La Poste, pour voir si vous avez gagné !

Cette année, sont en jeu des téléviseurs, des tablettes numériques, des caméras GoPro, BB-8 (le robot rond de Star Wars), des billets pour DisneyLand Paris… et beaucoup d’autres choses (la liste est ici).

Jeu La PostePourquoi est-ce que je vous parle de ça, me direz-vous ?

Parce que à partir d’aujourd’hui, ce sont les timbres que je vais utiliser pour envoyer les ouvrages qui me seront commandés

Donc, faites vous plaisir, et vous pourrez peut-être gagner !

La Croisière des enfants, d’André Hellé

André Hellé (de son vrai nom André Laclôtre, 1871-1945) a été l’un des artistes les plus novateurs de son temps. Son trait épuré, ses aplats de couleurs, en font un artiste profondément moderne.

EF00464G-bReconnu dès le début de ses créations, il fera dire de lui : « On cherchait en vain à [l’]art audacieux [des livres pour enfants] un ancêtre à travers la longue et noble lignée des illustrateurs du XIXe siècle. Andre Hellé c’était tout neuf. (…) Dédaignant les détails, Hellé avait saisi le rythme caché et il le traduisait avec une apparente naïveté. (…) Avec lui le mouvement moderne de peinture est entré dans l’illustration du livre pour enfants » (Claire Huchet Bishop, dans la French Review, en 1936)

EF00464G_2EF00464G_3La librairie est heureuse de proposer à la vente un ouvrage magnifique de cet artiste, cette « Croisière des enfants », dans un vraiment bel état.

Ce livre, comme beaucoup d’autres, est présenté dans notre deuxième liste thématique, consacré à une sélection d’enfantina (ancien comme moderne), de BD et de beaux livres… Vous pouvez télécharger ladite liste ici :

EnfantinaDes exemplaires papier de la liste sont disponibles en librairie (ou sur demande par mail).

Des fascicules populaires pleins de crimes : « Jack Dollar, The First Detective In The World »

Dans le monde des fascicules populaires, il y a certaines séries qui furent d’énormes succès… et certaines qui sont restées mystérieusement dans l’ombre de l’histoire.

Voulant surfer sur la mode des enquêteurs solitaires résolvant par la simple puissance de leur cerveau les crimes les plus étranges, les Éditions Modernes lancèrent les aventures de Jack Dollar.

Le Squelette assassinChaque fascicule (de 13 x 19,50 cm, et de 20 pages) contenait un récit complet, et coûtait 15 centimes (le premier fut vendu à 5 c., afin d’attirer les lecteurs, vieille ruse bien connue dans ce type d’ éditions). La publication était hebdomadaire (le jeudi), et une illustration en trois tons (rouge, jaune et noir) servait de couverture.

Qui a volé ?Au quatrième plat de chaque fascicule, on pouvait lire ce texte :

« Les exploits de nos plus célèbres policiers ont toujours passionnés la jeunesse. Aussi, après Sherlock Holmes et Nick Carter, Jack Dollar devait paraître.

Les enquêtes prodigieuses de ce nouveau détective l’ont élevé à la hauteur de ses maîtres. Jack Dollar est devenu The first Detective in the World, le premier policier du monde.

Rien de plus captivant, passionnant, émotionnant que le récit des exploits du roi des policiers modernes, et nos lecteurs trouveront émotions et intérêt dans le récit attrayant de ces romanesques aventures. »

L'Héritage fatalEn fait de texte passionnant, nous avons affaire à des resucées d’intrigues connues (sur des airs plus ou moins plagiaires).

Mais cette série se fait rare, et la vingtaine de volumes que la librairie vient d’acquérir propose un bel aperçu de cette publication.

Le Drame du Majestic-TheatreListe des volumes (connus de nous) :

  1. Un Crime mystérieux
  2. Le Bar du Perroquet Vert
  3. L’Enigme du Royal Club
  4. Un Cri de femme dans la nuit
  5. Le Vampire des cinémas
  6. La Main rouge
  7. Qui a tué ?
  8. L’Empoisonneuse de New York
  9. Le Squelette assassin
  10. Un Meurtre en taxi cab
  11. Qui a volé ?
  12. Le Mort ressuscité
  13. Le Collier de perles noires
  14. La Bande des garçons de recettes
  15. L’Héritage fatal
  16. La Valise mystérieuse
  17. Un Bandit du grand monde
  18. L’Alchimiste de Pick Street
  19. Sanglante énigme
  20. La Malle tragique
  21. Un Criminel de haut vol
  22. Un Complice inattendu
  23. Le Coffret de cristal
  24. Bobby Treeb, champion de boxe
  25. Un Voleur pas ordinaire
  26. Le Mort vivant
  27. La Ferme sanglante
  28. Le Mystère du château de Brooke
  29. Les Vols de la Financial Company
  30. Le Tram-Car 313
  31. Le Portrait de Washington
  32. L’Avion F 317
  33. Le Rapt du petit Charlie
  34. Les Bijoux de la chanteuse
  35. Accident, suicide ou meurtre ?
  36. Le Suicide du banquier
  37. Le Collier de béryl
  38. Le Commerce de M. Marc Twain
  39. Le Secret de l’ascenseur
  40. Le Boléro de diamants
  41. L’Assassin invisible
  42. Le Pendu du bois de Bush
  43. Le Drame du Majestic-Theatre
  44. Les Dévaliseurs de la malle-poste

Le Collier de perles noiresBonne lecture !

Le libraire et la radio : cette semaine, c’est Lisa Tuttle

En passant : cette semaine-ci, dans le cadre de l’émission « Il était une fois un livre », je parle du recueil de nouvelles de Lisa Tuttle « Ainsi naissent les fantômes ».

tuttleC’est toute la semaine (de ce lundi 9 octobre au vendredi 13 octobre), sur Fréquence 8 (dans les environs de notre Communauté de Commune, sur le 90.5), vers 8h30 et vers 17h.

Bonne écoute !… et bonne lecture !

Le libraire est dans le poste de radio (bis)

Toujours dans le cadre de l’émission « Il était une fois un livre » de la radio associative Fréquence 8 (sur le 90.5 en FM dans les villes de la Communauté de Communes autour de Montfort), j’ai discuté avec Natalie Ramage du livre « Le Problème Spinoza » d’Irvin Yalom.

yalomLa série d’émission consacré à ce livre passeront du lundi 18 au vendredi 22 septembre, vers 8h30 et vers 17h.

Nous avons parlé du livre… mais aussi beaucoup de Baruch de Spinoza, l’un de mes philosophes tutélaires…

Bonne écoute, et bonne lecture !

Les Mirifiques Aventures d’Albert, Toto, Black et Jacquot, de J.-Jacques Roussau

S’il est un domaine dans lequel L’Ouest-Éclair, fameux journal, ne semblait pas des plus à l’aise, c’est bien le feuilleton pour enfants. Depuis le début du siècle, les Offenstadt inondent le marché avec leurs publications, et c’est en 1927 que la direction du journal décide de donner une place dans ses pages à une publication pour enfant.

BD00730G_2Chaque jeudi paraît alors une demi-page, faite de 16 vignettes (à bulles !), qui raconte les aventures de deux garçons, avec leur chien et leur perroquet, embarqué autour du monde, avec le capitaine du bateau qui cherche toujours à leur nuire… et qui, immanquablement, voit ses plans se retourner contre lui ! Ce sont « Les Mirifiques Aventures d’Albert, Toto, Black et Jacquot » de Jean-Jacques Roussau (sans le *e* 😉 )

Dès la fin de cette publication, un album est édité par R. Bachelet, qui regroupe l’ensemble des planches, inaugurant ainsi les premiers « produits dérivés » issus de L’Ouest-Éclair !

BD00730GC’est cet album que la librairie propose aujourd’hui à la vente !